J12 : Etosha, de Okaukuejo à Namutoni

Troupeau de zebres

Troupeau de zèbres de Burchell au matin entre Okaukuejo et Namutoni

Après une nuit a essayer de dormir dans la moiteur de notre chambre (la clim ne fonctionne pas et inonde la pièce), bercés par le bruit de renards et chacals faisant les poubelles et gamelles des campeurs, nous voilà partis dès 6h00 du matin en direction de Namutoni et de la porte Von Lindquist, prochaine étape de notre voyage.

Curieusement, peu de personnes semblent attendre l’ouverture des portes du parc. Depuis le temps que nous lisons qu’il faut partir au petit matin pour découvrir les animaux, nous n’allons pas manquer ça.

Afin d’éviter les routes trop fréquentées, nous prenons la route menant à « Olifantsbad », qui comme son nom l’indique est censés recevoir la visite d’éléphants… Au bout de quelques kilomètres, par une chance incroyable nous croisons notre premier lion. Mais, incultes comme nous sommes, nous n’avions pas compris qu’un lion est suivi de ses femelles, qui étaient cette fois-ci au nombre de sept…

Lion - Namibie Etosha

Nous croisons notre premier lion de la journée à quelques kilomètres d’Okaukuejo

Lionne - Namibie Etosha

Le lion est suivi des ses lionnes…

Le lion, animal grégaire par excellence, décide d’installer sa famille au bord du chemin et nous arrêtons à quelques mètres pour les observer mais au bout d’un moment, nous ne savons plus qui observe qui… Quoiqu’en fait, ci ce n’est le lion, le reste de la famille ne semble s’intéresser que très peu à nous. Si en arrivant nous avions les fenêtres de la voiture fermées, nous prenons rapidement confiance. Et au bout de  quelques minutes nous ouvrons les vitres. Il n’y a quasiment aucun risque, les lions ne semblent pas vouloir nous dévorer.

Nous resterons donc à les observer pendant un long moment. Au bout d’un quart d’heure, une voiture s’arrêtera derrière nous et quand nous partirons, nous verrons un demi-douzaine de 4×4 à l’affût derrière notre véhicule… Mais quelle fierté de les avoir découverts les premiers !

Une autre lionne arrive...

Une autre lionne arrive…

et encore une autre lionne...

et encore une autre lionne…

Sous la surveillance du chef de famille...

Sous la surveillance du chef de famille…

La famille est au complet...

La famille est au complet…

Après cette pause « fauves », nous reprenons notre route. Nous allons ainsi parcourir environ 300km dans la journée, explorant une multitude routes, chemins et points d’eau plus ou moins fréquentées aux noms évocateurs : Rhino Drive, Eland Drive, Dikdik Drive, Springbokfontein, etc…

Le sol asséché du pan d'Etosha - Namibie

Le sol asséché du pan d’Etosha

 

Nous passerons aussi admirer le pan d’Etosha asséché au viewpoint.

C’est un grand lac saturé de sel de 4800m² au centre du parc.

 

L'immensité asséchée du pan d'Etosha - Namibie

L’immensité asséchée du pan d’Etosha depuis le viewpoint – Namibie

Et tout au long de la journée, nous verrons :

  • Des kudus mâles et femelles
kudus en goguette - Namibie Etosha

Quelques kudus femelles en goguette

Kudu water point - Namibie Etosha

Kudu les pieds dans l’eau

  • Des impalas pour de vrai (pour le moment, nous les avions eus que dans l’assiette…) mais aussi des et encore des zèbres (que nous avons aussi eus dans l’assiette…).
Impala - Namibie Etosha

Un impala qui prend la pose

Impala  - Namibie Etosha

Tandis qu’un autre nous observe

Tete de zebre - Namibie Etosha

Un zèbre qui nous observe aussi

  • Des antilopes en tous genres : springboks et steenboks
Petit Steenbok - Namibie Etosha

Un petit steenbok un rien effarouché

Famille Springbok - Namibie Etosha

Encore une petite troupe de springboks bien à l’abri

Envie de partager ?