Bagan, troisième étape de notre voyage birman

La plaine de Bagan

La plaine de Bagan

Bienvenue dans la plaine de Bagan, le plus grand site archéologique de Birmanie et d’Asie, s’étendant sur 42 km², avec ses deux mille temples et pagodes à perte de vue. Résumé de l’architecture religieuse birmane, c’est un endroit fabuleux où les édifices religieux de tous les styles se mêlent pour le plaisir des yeux le long de l’Irrawaddy dans un décor de terres ocres sombres. Il ne faut manquer ni les levés, ni les couchés de soleil, s’attarder dans des pagodes désertes, il faut y prendre son temps. Baladez-vous à pieds, en vélo, en charrette et faites attention au soleil qui assomme aux heures chaudes de la mi-journée.

Forêt de pagode à Bagan

Forêt de pagode à Bagan

L'arrivée dans une pagode de Bagan

L’arrivée dans une pagode de Bagan

Voici le paysage qui vous attend avec ses couleurs ocres et ses pagodes disséminées partout, au milieu des champs.

A chaque détour de chemins, derrière chaque pagode, on découvre d’autres temples tous plus beaux les uns que les autres. N’ayez pas peur de prendre votre temps, de ne pas courir derrière un guide de pagode en pagode, n’hésitez pas à vous reposez à leurs ombres et vous vous imprégnerez de leurs âmes.

Scènes peintes sur bois à Bagan

Scènes peintes sur bois à Bagan

Dans certaines, des scènes peintes nous ont initiés à la religion bouddhiste. Chacune a son petit trésor qui n’a pas été encore dérobé par les voleurs d’antiquités. Faites-vous ouvrir celles qui sont fermées, elles auront peut-être les plus beaux vestiges.

Pagode Swezigon à Bagan

Pagode Swezigon à Bagan

Pagode Lawkananda à Bagan

Pagode Lawkananda à Bagan

Depuis la plus connue (Swezigon à gauche), jusqu’à la pagode anodine (Lawkananda à droite), beaucoup sont recouvertes d’ors et brillent sous le soleil accablant de cette grande plaine.

Le monastère de Nat Taung Kyaung dans le vieux Bagan

Le monastère de Nat Taung Kyaung dans le vieux Bagan

 Au bord de l’Irrawady, nous avons pu visiter un vieux monastère à l’abri du tourisme. Supporté par des dizaines de piliers en teck, il est, comme tous les monastères du siècle dernier, complètement sculpté. Des moines y vivent depuis des génerations, étudiant, priant et mendiant selon les règles.

Pagode Thatbyinnyu à Bagan

Pagode Thatbyinnyu à Bagan (1144)

Temple Gawdawpalin à Bagan

Temple Gawdawpalin à Bagan

Thatbinnyu est le plus haut des temples de Bagan avec ses 67 mètres. Bâti sur deux niveaux, il est là depuis le XIIème siècle. Dans le même style de hauteur et de la même époque, il y aussi le temple Gawdawpalin (65x52m.) achevé dans le premier quart du XIIIème siècle.

Une expédition vers le mont Popa s’impose toujours, pour voir ce monastère perché digne de ses semblables grecs. Des centaines de singes vivent sur ses flancs, accompagnant les pèlerins qui gravissent à pieds les 700 marches pour faire leurs dévotions aux 37 Nats qui veillent sur les birmans.

Envie de partager ?