Mandalay, quatrième étape de notre voyage birman

Mandalay, ancienne capitale royale de la Birmanie

Le Fort, ancien palais royal de Mandalay

Le Fort, ancien palais royal de Mandalay

Fondée en 1867, Mandalay est la dernière capitale royale de la Birmanie avant l’arrivée des anglais. Entourée d’anciennes capitales, elle est maintenant la deuxième ville du Myanmar, très active économiquement.

Mandalay est une ville relativement moderne qui fourmille et où il fait très chaud. C’est aussi le paradis des vélos. Les taxis sont prêts à tout pour avoir très rares clients. Le tourisme existant semble insuffisant pour les faire tous travailler.

Fuyez le quartier du palais où vous serez dépendants des transports. Allez dans les quartiers commerciaux, visitez le quartier des sculpteurs, celui des tanneurs, allez voir les rives de l’Irrawaddy.

Mandalay et le Fort vus depuis la colline sacrée

Mandalay et le Fort vus depuis la colline sacrée

Depuis la colline sacrée, on a une vue imprenable sur Mandalay et son ancien palais royal de deux kilomètres de coté transformé en caserne. Ne le visitez pas, il n’y a rien à y voir, sauf des militaires peu recommandables et une fausse reconstitution de palais royal.

De cette colline où Bouddha aurait prédit la naissance d’une grande ville, les couchés de soleil sont magnifiques si vous avez le courage de monter les 1700 marches qui mènent à la terrasse surplombant Mandalay. Vous y rencontrerez tous les touristes de Mandalay, c’est à dire une cinquantaine de personnes…

La plaine autour de Mandalay depuis la colline sacrée

La plaine autour de Mandalay depuis la colline sacrée

En allant vers la colline sacrée, vous pourrez visiter la pagode Kuthodaw contient 729 pavillons qui recèlent chacun une stèle. L’ensemble raconte le canon Tripitaka qui présente l’ensemble de la religion bouddhiste (règles de vie, sermons, paraboles et commentaires). Cette pagode porte bien son surnom de « Plus grand livre du monde ».

Mais il y aussi le monastère Shwenandaw, vieux monastère en Teck, transféré du palais royal, imposante masse sombre un peu inquiétante.

Pagode Kuthodaw et ses centaines de stupas à Mandalay

Pagode Kuthodaw et ses centaines de stupas

Le vieux monastère en teck Shwenandaw à Mandalay

Le vieux monastère en teck Shwenandaw à Mandalay

Radeau sur les rives de l'Irrawaddy à Mandalay

Radeau sur les rives de l’Irrawaddy à Mandalay

Maisons flottantes sur les rives de l'Irrawaddy à Mandalay

Maisons flottantes sur les rives de l’Irrawaddy

 

Tôt le matin, on peut admirer les buffles qui charrient les troncs de teck sur les berges de l’Irrawaddy au milieu de maisons en bambous qui flottent sur le fleuve. Point de passage obligé pour visiter Mingun, vous verrez l’agitation de ce port de fortune.

Jeune moine revenant de la pagode Mahagandhayon

Jeune moine revenant du monastère Mahagandhayon

 

Chaque jour, des centaines de moines du monastère Mahagandhayon se retrouvent à 10h15 pour le dernier repas de la journée qui conclut une matinée de quête de nourriture, pieds nus dans les villes avoisinantes.

Des bouddhistes du monde entier viennent là pour pouvoir les servir et ainsi accpmplir un geste envers ceux qui prient et leditent toute la journée.

Mais devant tous ces monastères parfois neufs, on ne peut oublier les relations équivoques des autorités religieuses avec la dictature au pouvoir.

 

 

 

Préparation du repas par les moines au monastère Mahagandhayon

Préparation du repas par les moines au monastère Mahagandhayon

Procession des moines et services par les fidèles au monastère Préparation du repas par les moines au monastère Mahagandhayon

Procession des moines et services par les fidèles au monastère Préparation du repas par les moines au monastère Mahagandhayon

Le pont d’U Bein

Le pont d'U Bein a proximité de Mandalay

Le pont d’U Bein a proximité de Mandalay (une dizaine de kilomètres du centre)

A coté d’Amarapura, ancienne capitale de la Birmanie à la fin du XVIIIème Siècle, se trouve le pont U Bein qui enjambe le lac Thaungthaman. Construit avec les restes des résidences royales de Sagaing et Ava (d’autres anciennes capitales qui entourent Mandalay…) en 1849, il mesure 1km de long, c’est le plus long pont en teck du monde. Le soir, on a l’impression que tout Mandalay s’y retrouve le temps d’une balade. Des birmans vous aborderons pour parler quelque mots d’anglais.

Barques devant le pont U-Bein

Barques devant le pont U-Bein

Pont U Bein au coucher du soleil

Pont U Bein au coucher du soleil

Pagode Kaung Hmu Daw

A huit kilomètres de Sagaing (ancienne capitale royale), nous avons visité la pagode Kaung Hmu Daw, à la forme suggestive. Construite en 1632, la « pagode du mérite royal » serait la réplique du sein d’un épouse de son commanditaire, le roi Tha Lun. Info ou intox, cela reste plausible…

Pagode Kaung Hmu Daw

Pagode Kaung Hmu Daw

Lapin en or de la pagode U Ponya

Lapin en or de la pagode U Ponya

 

A Sagaing, vous trouverez aussi la pagode U Ponya et son joli lapin en or, symbole lunaire et représentation du Bouddha Shakyamuni avec son inévitable urne à dons.

 

 

 

 

 

 

La pagode de Mingun

Sur l’autre rive de l’Irrawaddy, la pagode de Mingun aurait pu être la plus grande du monde (153 mètres), mais suite à de mauvais présages, la construction fut abandonnée. Heureusement, car un tremblement de terre la détruisit en 1838, la transformant en plus grand « tas de brique » du monde.

La pagode de Mingun

La pagode de Mingun

Le gros tas de brique de la pagode de Mingun

Le gros tas de brique de la pagode de Mingun

Du haut de la pagode de Mingun, on peut admirer la blancheur virginale de la pagode Hsinbyume, de modèle indien, édifiée pour rappeler la beauté d’une épouse défunte du roi Baghyidaw.

La vue du haut de Mingun

La vue du haut de Mingun

La blanche pagode Hsinbyume

La blanche pagode Hsinbyume

Envie de partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *