Lac Inle, sixième étape de notre voyage birman

Le Lac Inle, ses cités lacustres et la pagode Hpaung Daw U

Un pécheur sur le lac Inle

Un pécheur sur le lac Inle

Le Lac Inle, situé au cœur du pays Shan est le deuxième plus grand lac de Birmanie et mesure plus de cinquante kilomètres de long. L’hébergement se fait le plus souvent à Nyaungshwe à une dizaine de kilomètres du lac Inle. Entouré de collines couvertes de forêts, il se visite en barque motorisée que l’on loue sur un embarcadère et l’on découvre le panorama après avoir remonté un petit bras de rivière. On y visite des villages et bien sûr des pagodes et des monastères. Au moins cent mille Inthas y vivent dans des villages lacustres situés sur et autour du lac. Ils font partie d’une ethnie à part et ont complètement domestiqué leur environnement, pour pouvoir s’auto suffire et avoir une économie dynamique. Le voyage s’impose, en train ou en voiture pour traverser le pays Shan et comprendre que ce lac est situé au milieu des montagnes. Peuple de pêcheurs, les habitants du lac Inle ont une technique bien à eux, se servant d’une jambe pour pagayer et gardant ainsi leurs deux mains pour attraper le poisson. C’est à l’aide d’une nasse et d’un trident qu’ils vont le faire prisonnier.

Pécheur en action sur le lac Inle

Pécheur en action sur le lac Inle

Le lac Inle est aussi le premier producteur de tomates du pays, grâce à des kilomètres de rangs de plants flottant sur l’eau entretenus par des agriculteurs ayant troqué leur tracteur contre des pirogues. Absolument toutes les ressources naturelles offertes par le lac sont utilisées. Sur la photo qui suit, des villageois récupèrent un amalgame de végétaux transformés en nattes pour y planter leurs cultures. Ces potagers flottants sont ancrés à des bambous plantés au fond du lac pour ne pas dériver.

Village lacustre et potagers flottants sur le lac Inle

Village lacustre et potagers flottants sur le lac Inle

Récolte des racines formant les potagers flottant du lac Inle

Récolte des racines formant les potagers flottant du lac Inle

Les habitants du lac Inle vendent leurs nombreuses productions sur les marchés flottants et itinérants.

Marché lacustre sur le lac Inle

Marché lacustre sur le lac Inle

"Vidéo club" dans une marché du lac Inle

« Vidéo club » dans une marché du lac Inle

Allée du marché

Allée du marché

Monastère à Nyaungshwe

Monastère à Nyaungshwe

La grande pagode Phaungdaw Oo (ou Hpaung Daw U) héberge les cinq bouddhas recouverts de feuilles d’or, symboles de la foi des habitants du lac. Ces statues sont tellement recouvertes de feuilles d’or que l’on ne peut plus reconnaitre les bouddhas. Ils sont sortis une fois par an pour la fête du Thadingyut à l’automne sur une énorme pirogue, la barque royale en forme d’oie et font le tour des villages Inthas. Des joutes de pirogues ont lieu sur le lac Inle pour cette occasion.

Pagode Hpaung Daw U sur le lac Inle

Pagode Hpaung Daw U sur le lac Inle

Les cinq Bouddhas de la pagode Hpaung Daw U

Les cinq Bouddhas de la pagode Hpaung Daw U

Les cinq Bouddhas de la pagode Hpaung Daw U dans le "choeur

Les cinq Bouddhas de la pagode Hpaung Daw U dans le « choeur »

La barque royale de la pagode Hpaung Daw U

La barque royale en forme d’oie de la pagode Hpaung Daw U

Enfin, un détour s’impose au monastère de Nga Phe Chaung plus connu sous le nom de « monastère des chats sauteurs », véritable rendez-vous des touristes, où l’on peut admirer des moines qui entretiennent leur pagode en faisant sauter des chats dans des cerceaux (bien sûr il faut aimer ce genre de pitreries à touristes).

Un chat sauteur du lac Inle en pleine action

Un chat sauteur du lac Inle en pleine action

Envie de partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *