Dunedin, île du Sud, Nouvelle Zélande

Dunedin vue d'Otago Bay

Dunedin vue d’Otago Bay

27 avril 2008, arrivée à Dunedin

Bienvenue à Dunedin

Bienvenue à Dunedin, départ du Taieri Gorge Railway

Nous arrivons à Dunedin un dimanche après-midi après 24 heures de vols depuis Paris, escales à Séoul, Auckland et Wellington. C’est peu dire que nous sommes un peu à bout et nous devons maintenant venir à bout d’un pot de yaourt Suzuki que nous avons loué à l’aéroport de Dunedin.
Après avoir déposé nos bagages au B&B de Deacons Court sur High Street. C’est propret et sympa. Il y a bien la bible dans le tiroir de la table de nuit et nous faisons connaissance avec les résistances chauffantes du matelas…

A peine posés, nous voilà partis à la decouverte de notre première ville néo-zélandaise, Dunedin, seconde plus grosse ville de l’île du Sud (env. 120 000 habitants) avec vue directe sur l’océan pacifique sud.

L'Imperial Building à Dunedin

L’Imperial Building à Dunedin

Que retenir de Dunedin ? Mélange de différentes architectures anglaises, les rues ont le charme des villes de province. On y fait ses courses sur Georges Street, on mange le soir au milieu des étudiants en regardant un match de la franchise locale du Super 15, l’équipe de rugby des Highlanders, généralement sur « The Octagon », une place en forme d’octogone avec plein de restaurants.

Dunedin, aux antipodes de l'Europe

Dunedin, aux antipodes de l’Europe

Enfin, si vous avez le temps, un petit tour à l’usine Cadbury pour se remplir l’estomac et acheter de quoi tenir pendant les longues heures de route.

Bien sûr, toutes les rues mènent à la gare au style incroyable. Nous sommes arrivés trop tard ( et n’avions pas le temps) pour prendre le train à vapeur touristique, le « Taieri Gorge Railway » pour découvrir les paysages de l’Otago. La gare est vraiment impressionnante, nous avons adoré son intérieur qui vous ramène un siècle en arrière, au milieu des écossais venus coloniser l’île du Sud.

La Gare de Dunedin

La Gare de Dunedin

Le hall de la gare de Dunedin

Le hall de la gare de Dunedin

La "Billetterie" de la gare de Dunedin

La « Billetterie » de la gare de Dunedin

Dunedin, c’est aussi Baldwin Street, la rue la plus « pentue » du monde ! Tous les panneaux en atteste et c’est vrai qu’elle ne donne pas envie de s’y aventurer en voiture… Mais la monter à pieds n’est pas non plus très évident puisqu’il faut la prendre de face ! Elle grimpe de 70 mètres sur 350 mètres ce qui donne une pente à 35%. Est-ce la rue la plus pentue du monde ? Il semblerait qu’officiellement, oui. Mais dans les faits, je suis certain que dans les Alpes, on trouve bien pire…

 

Les fameux panneaux de Baldwin Street

Les fameux panneaux de Baldwin Street

Baldwin Street vue d'en haut

Baldwin Street vue d’en haut

Sur Baldwin Street, le grand jeu est de prendre des photos des maisons horizontalement puis parallèlement à la pente, succès et illusions d’optique garanties..

Une maison riveraine de Baldwin Street

Une maison riveraine de Baldwin Street

La même photo parallèlement à la chaussée

La même photo parallèlement à la chaussée

Quand vous quitterez Dunedin, certainement au petit matin, ne manquez pas de faire un petit tour par Otago Bay. Un mélange de plein d’atmosphères, la Bretagne , l’Irlande mais avec un climat plus conciliant.

Otago Bay

Otago Bay

Otago Bay, Dunedin

Otago Bay, Dunedin

Envie de partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *