Le long de la route 1 de Seyðisfjörður à Mývatn

Aujourd’hui, long voyage le long de la route 1 de Seyðisfjörður à Mývatn avec une belle étape sur la route de Möðrudalur et une autre à Hverir.

Nous avons quitté notre cher cottage d’Eskiðarfjöður, pour rejoindre le magnifique fjord de Seyðisfjörður, port d’arrivée des ferrys d’Europe.Pour l’atteindre, nous avons passé un col à plus de 400 mètres d’altitude avec lacs gelés et avons découvert une petite ville aux allures norvégiennes nichée au fond d’une vallée verte striée de cascades comme d’habitude. Le détour valait le coup d’oeil : les filles ont daigné lever un œil de leurs scoubidous…

Quelques maisons de style norvégien à Seyðisfjörður

Quelques maisons de style norvégien à Seyðisfjörður

Petite étape à Egilstaðir pour faire le plein et nous voilà repartis sur la route 1 pour aller dans la région du lac Mývatn. Ce trajet est l’occasion de découvrir des paysages mytiques aux allures lunaires. On passe de la verdure au rien si ce n’est des étendues de cailloux. Pour en profiter un maximum, nous quittons la route 1 et prenons la gravel road 921 vers Möðrudalur. Nous arrêtons sur un col désertique et ultra venteux à 700 mètres d’altitude pour admirer le paysage et la volcan Askja avant la grande descente sur Möðrudalur, oasis au milieu du rien où une ferme a été crée en 1949.

L’endroit étant toujours venteux et le bâtiment-cafétaria rempli de touristes déversés par un car, nous rejoignons la route 1 et poussons jusqu’à Hverir pour pique-niquer dans la voiture (il y a toujours trop de vent…) et visiter  ce haut-lieu de l’activité de solfatares (cheminées naturelles dégageant de la vapeur) te mares de boues en ébullition. C’est impressionnant mais les filles sont surtout indisposées par les odeurs de soufre. Après quelques instants, elles s’habituent et les voilà qui jouent à chat sur la terre craquelée du Námajfáll. Elles sont un peu de mal à réaliser ce qui se passe sous terre mais sont vivement impressionnées par les « glouglouements » des mares.

Nous repartons vers Laugar, lieu de notre hébergement après avoir dîner dans une station-service, occasion d’observer les islandais qui viennent entre copains où en famille prendre un dessert ou déjeuner en famille en ce vendredi soir.

Il est tard, les photos ce sera pour demain…

Envie de partager ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *