Baleines et macareux à Húsavik, Islande

Direction Húsavik non pas pour aller voir des chutes d’eaux mais pour observer des baleines et des macareux. De plus, il ne semble pas vouloir pleuvoir mais il a même l’aire de vouloir faire beau !

Nous décollons donc de Laugar vers 9h30 rejoindre Húsavik de bonne heure. Nous avions pris de l’avance sur le programme la veille car nous nous doutons que cela va nous prendre une partie de la journée.

 

Húsavik

Húsavik

Húsavik, son port...

Húsavik, son port…

Húsavik est un petit port du nord donnant sur une baie, la Skjáfandi donnant du côté du Groenland et du pôle Nord. C’était le royaume de la chasse à la baleine, mais comme ce n’est économiquement plus très rentable et écologiquement vendable, il est devenu le principal point d’observation des baleines d’Europe. Il semble qu’elles se plaisent beaucoup dans la baie et il y a en plus une île, paradis des macareux, symbole de l’Islande.

Húsavik, son église

Húsavik, son église

Nous visitons le musée locale de la baleine en attendant notre embarquement. C’est fort instructif avec plein de squelettes baleines en tout genre un peu partout.

Trois compagnies se partagent le marché et les touristes à Húsavik, nous choisissons finalement une balade en goélette (la même qu’à la maison, « the scottish maid » !) et nous voilà partis pour quatre heures de navigation dans la baie.

Notre goélette Haukur

Notre goélette Haukur

Le temps va se gâter un peu mais pas de pluie, seulement de la brume qui finira par se dissiper. Nous enfilons d’énormes combinaisons de skipper et nous faisons le tour de la baie.

A l'avant de l'Haukur

A l’avant de l’Haukur

Notre équipage

Notre équipage

Vue des montagnes dans le baie

Vue des montagnes dans le baie

Comme prévu, les macareux sont au rendes-vous sur leur îlot préféré. Il y en a des milliers mais c’est difficile de les approcher, ils semblent craintifs. On les observent nager, plonger dans l’eau pour pêcher et s’envoler.

Puffin Island dans la brume

Puffin Island dans la brume

Deux macareux faisant trempette

Deux macareux faisant trempette

Un macareux au décollage

Un macareux au décollage

Macareux en vol

Macareux en vol

Pour les baleines, c’est une autre paire de manches. Au début, nous n’en avons vu aucune. Puis le pilote du schooner a affiné sa méthode : repérer les concentrations de bateaux à touristes et s’incruster. Ensuite il coupe le moteur et on observe, elles finissent toujours par sortir, il faut bien qu’elles respirent comme tous les mammifères. Nous en verrons ainsi plusieurs, baleines bleues et orques, certaines nous faisant l’honneur de plonger devant nous.

 

Notre première baleine

Notre première baleine

Le dos d'une baleine

Le dos d’une baleine

Superbe queue de baleine

Superbe queue de baleine

Derrière le bateau

Derrière le bateau

La baleine respire

La baleine respire

Les quatre heures passeront relativement vite, les filles se prenant assez vite au jeu de l’observation de la respiration des baleine pour les repérer puis de leur passage à côté du bateau.

Le foc est hissé

Le foc est hissé

La goélette sort ses voiles

La goélette sort ses voiles

Nous rejoignons ensuite Húsavik, mangeons rapidement un hot dog sur le port, achetons des cartes postales et partons pour le lieu de notre hébergement : Akureyri, deuxième plus grosse ville d’Islande, 17000 habitants… Le restau de la guesthouse est hors de prix, nous repartons en ville et une fois de plus mangeons avec les islandais sortant le soir en famille.

Ce soir les filles se couchent tôt, demain nous traversons le pays du nord au sud…

Et pendant ce temps, Lapinou cherche sa route

Et pendant ce temps, Lapinou cherche sa route

Envie de partager ?

Une réflexion au sujet de « Baleines et macareux à Húsavik, Islande »

  1. Ping : Voyager en Islande avec enfants - LE MONDE DE KODIAK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *