Landmannalaugar et F225, Islande

Aujourd’hui, visite du Landmannalaugar, le plus beau massif volcanique d’Islande d’après tous les guides et tout le monde en général.

La journée commence par de la pluie mais quoi de plus normal, nous sommes bien en Islande… Cette nuit (et la nuit prochaine), nous avons dormi dans un internat pour lycéens transformé en hôtel pour l’été. Au moins  c’est fonctionnel, il y a un bureau pour écrire les articles du blog et les chambres sont spacieuses. Les filles adorent.

Route du Landmannalaugar par la F225

Route du Landmannalaugar par la F225

Quelques interdictions...

Quelques interdictions…

Nous sommes à Laugarvatn et aller dans le Landmannalaugar n’est pas simple tellement il faut prendre de routes différentes pour contourner les cours d’eau car nous voulons y accéder par une route particulière : la fameuse F225 avec ses passages à gué. F parce que c’est une route pire qu’une gravel road et interdite au véhicule autres que 4×4. Notre Suzuki Grand Vitara devrait faire l’affaire d’après la jeune femme qui essaie de faire le tri à l’entrée de la route. Il nous faudra un peux moins de deux heures à l’aller et au retour pour faire la soixantaine de kilomètres nous séparant de Landmannalaugar, la route est une piste parfois caillouteuse, parfois en terre, ou en sable. Rien de bien difficile si ce n’est quelques pentes bien raides ou si vous croisez un véhicule plus gros que vous. La difficulté, c’est les gués. Entre l’aller et le retour, les hauteurs d’eau varient montant parfois à un demi-mètre. Bien sûr les locaux foncent sur leurs 4×4 rehaussés, nous on fait une reconnaissance, on y va mollo en seconde courte 4L et on regarde les autres avant d’y aller… Comme tout le monde, on angoissait un peu mais notre Grand Vitara est un redoutable grimpeur tous terrains et un très bon nageur.

Notre Grand Vitara nage très bien...

Notre Grand Vitara nage très bien…



Quelques conseils...

Quelques conseils…

Les locaux sont suréquipés...

Les locaux sont suréquipés…

Mais le top de cette route, ce sont les paysages sublimes. La route commence sous le regard du volcan Hekla. Ensuite c’est une succession de déserts, de plaines vertes, de collines couvertes de mousses, de tons ocres, rouges, marrons, gris. C’est indescriptible tellement c’est beau.

A l'ombre du volcan Hekla dans les nuages

A l’ombre du volcan Hekla dans les nuages…

... se trouve la route F225 dans une désert de cailloux

… se trouve la route F225 dans une désert de cailloux

Devant des collines magnifiques

Devant des collines magnifiques

De toutes les couleurs

De toutes les couleurs

De la mousse partout...

De la mousse partout…

La F225 est tracée

La F225 est tracée

La neige en juillet à 600m.

La neige en juillet à 600m.

Une fois arrivé à Landmannalaugar, on découvre un espèce de camp de base pour randonneurs de tous poils et derrière ce camping, les jeunes montagnes du Landmannalaugar, encore de toutes les couleurs, aux pentes abruptes. Nous déjeunerons sur une colline, cachés entre des rochers aux formes improbables, bien à l’abri du vent. Et comme le bon dieu est avec nous, nous avons beau temps !

La beauté incroyable des jeunes montagnes volcaniques du Landmannalaugar

La beauté incroyable des jeunes montagnes volcaniques du Landmannalaugar

Montagne du Landmannalaugar

Montagne du Landmannalaugar

Un coin de paradis pour le pique-nique

Un coin de paradis pour le pique-nique

Vers 15h00, nous reprenons, le chemin du retour, la pluie s’invite et les gués commencent à gonfler. Nous croisons une colonne de randonneurs à cheval avec leur chevaux de rechange qui trottent en file indienne, on se croirait dans la revue Géo.

Nous croisons des colonnes de chevaux islandais accompagnant leurs cavaliers

Nous croisons des colonnes de chevaux islandais accompagnant leurs cavaliers

Sur le chemin de Laugarvatn, nous visitons une reconstitution de ferme viking en tourbe, mais rien de sensationnel. Nous finirons la journée dans les piscines à 40°C de Laugarvatn (chauffée naturellement avec l’eau qui sort de partout), dehors sous la pluie mais qu’est-ce que ça fait du bien.

Une petite ferme viking pour finir la journée...

Une petite ferme viking pour finir la journée…

Et Anaïs a réussi à extraire sa première dent de lait pour ses sept ans !

Et Anaïs a réussi à extraire sa première dent de lait pour ses sept ans !

 

Envie de partager ?

4 réflexions au sujet de « Landmannalaugar et F225, Islande »

  1. Petit message , pour souhaiter un très joyeux anniversaire à Anais ..!
    Quelle idée originale que de fêter tes 7 ans au milieu des volcans ´ et des sources d eau chaude…!
    Amusez vous bien !
    Gros bisous

    Marie -Véronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *